Calmer un enfant hyperactif grâce à la sophrologie ludique.

Qui a dit que calmer un enfant hyperactif était mission impossible ?

Comportement-enfants

Avec la sophrologie, les têtes blondes les plus turbulentes retrouvent calme et concentration. Catherine Aliotta, la directrice de mon Institut de Formation à la Sophrologie et aussi présidente de la Chambre Syndicale de la Sophrologie, nous livre quelques secrets.

Ils sont agités, surexcités et leur demander de se concentrer relève du défi. Si à première vue, il semble difficile de canaliser l’énergie d’un enfant hyperactif, quelques exercices de sophrologie le détendent et l’apaisent.

fillete

À mi-chemin entre la méditation et la relaxation, cette technique s’adapte aux plus jeunes. Avant d’aller à l’école, de se coucher ou pendant les devoirs, faire ces quelques mouvements peuvent les aider à se concentrer. S’il n’est facile pour les enfants hyperactifs de rester immobile, ces exercices ludiques mettent leurs corps en mouvement pour mieux contenir leur attention.

sophrologie-enfants

Exercice 1 : pour se détendre 

L’exercice du polichinelle est un bon moyen de retrouver son calme.

Debout, demander à l’enfant de sauter sur place comme sur un trampoline.

Sa respiration est libre. À chaque saut, il imagine faire tomber l’énervement.

D’un coup, il s’arrête et ferme les yeux pour sentir ce qui se passe dans tout le corps, notamment le rythme du cœur qui ralentit grâce à une respiration plus lente.

L’intérêt de l’exercice est de le répéter deux à trois fois, ainsi le besoin de récupération se fera dans le calme et le surplus d’excitation est éliminé.   

Exercice 2 : pour chasser toutes les pensées qui l’empêchent de se concentrer

Lui demander de visualiser une sensation ou un sentiment comme la colère permet de mieux l’affronter et de s’en débarrasser. Cette méthode est ludique est facile à mettre en place avec les plus jeunes.

Debout, il prend une grande inspiration avant de tendre les bras à l’horizontale face à lui, les mains ouvertes.

Comme si une éponge se trouvait dans celles-ci, il imagine sur un tableau tous les parasites qui l’empêchent de se concentrer. Pour les effacer, il va secouer les mains. Les bras redescendent calmement avec une respiration lente. 

Exercice 3 : pour se concentrer

Toujours debout, il inspire tout en levant le bras à l’horizontale.

Le pouce est à son tour levé. L’enfant fixe l’ongle en le ramenant vers lui, tout en bloquant sa respiration.

Quand ses yeux louchent, il les ferme et laisse son bras redescendre.

Cet exercice de focalisation de l’attention sur un seul point l’aide à se recentrer.

comment-relaxer-enfant-686x235

plus d’infos : Sophro ludique pour enfants

Contact Zenélla Vie

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s