Menace d’accouchement prématuré (M.A.P.)

La menace d’accouchement prématuré (M.A.P.) est une complication de la grossesse qui ne doit pas être occultée. De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une M.A.P, mais il existe aussi de bons reflexes à adopter pour éviter une naissance trop précoce.

La menace d’accouchement prématuré peut arriver avant la 37e semaine, des signes avant-coureurs devraient vous mettre la puce à l’oreille :

  • des contractions importantes et/ou douloureuses qui durent plus longtemps que d’habitude,

  • des douleurs ligamentaires aiguës,

  • une subite rupture de la poche des eaux,

  • des pertes suspectes.

3446-monitoring-rythme-cardiaque-foetus_2

A ce stade, ce n’est évidemment pas le moment de donner naissance à votre petit !

Si certains de ces signes apparaissent, parlez-en à votre médecin qui saura vous aiguiller.

La M.A.P. est la première cause d’hospitalisation pendant la grossesse. Elle se conclue la plupart du temps par une naissance prématurée : environ 80% des accouchements suite à une M.A.P. ont lieu entre 32 et 36 semaines de grossesse.

-567642_w1020h450c1cx1863cy668

Les traitements

Pour arrêter une M.A.P, la solution consiste à freiner ou stopper le travail, et donc stopper les contractions et empêcher que le col ne s’ouvre.  Parallèlement, pour parer à toute éventualité, on pourra vous administrer un traitement à base de corticoïdes dans les cas les plus précoces et beaucoup de repos.

Ce traitement favorise la maturation du fœtus, notamment de ses poumons, et optimise ses chances de survie en cas de naissance très prématurée.

Si la M.A.P. survient avant 34 semaines de grossesse, vous serez hospitalisée et soumise à un traitement médicamenteux afin d’arrêter les contractions. Par la même occasion, vous recevrez des corticoïdes pour votre bébé et des antibiotiques si vous souffrez d’une infection.

Vous pourrez ensuite rentrer chez vous où un repos strict et sérieux sera obligatoire, ou bien rester à la maternité jusqu’à l’accouchement.

avril 2016 1 755

Au-delà de 34 semaines, et si la poche des eaux est rompue, la naissance sera provoquée.
Sachez que dans tous les cas, vous serez prise en charge par un service spécialisé en néonatalogie et grossesse pathologique

Lors d’un accouchement avant terme, c’est grâce au calcul du nombre de semaines d’aménorrhée que l’équipe médicale, qui vous entoure avant et après l’accouchement, évalue le niveau de prématurité de votre bébé.

On distingue 3 niveaux différents :

shema1

… la prématurité moyenne pour les bébés nés entre la 33ème semaine et la 37ème semaine d’aménorrhée ;
… la grande prématurité pour les bébés nés entre la 28ème et la 32ème semaine d’aménorrhée (incluse) ;
… l’extrême prématurité pour les bébés nés avant la 28ème semaine d’aménorrhée

IMG_7705

Maman Alitée et Menace d’Accouchement Prématuré (MAP)

Enceinte, vous devez rester allongée pour le bien-être de bébé ou le vôtre, l’alitement forcé est alors une occasion pour que vous vous reposiez et preniez des forces.

Durant cette période de MAP, pensez à vous faire accompagner à la naissance par la sophrologie avec des exercices adaptés.

J’interviens régulièrement à domicile ou en maternité auprès des femmes alitées.

 Ne restez pas seule, n’hésitez pas à me contacter  

Zenélla Vie

sources :
http://www.etreenceinte.com/mon-mag/article/menace-d-accouchement-premature-les-precautions
http://www.bebeprema.fr/la-prematurite/definition-de-la-prematurite/
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s